top of page

Offrir un cadeau à Dieu

Sribhashyam disait: "Chacun doit trouver son meilleur cadeau pour aller à Dieu.

Vous avez besoin de temps pour aller vers la spontanéité. Lisez avec spontanéité. Tout ce que vous faites en disant « demain, je vais faire ceci, cela... », c’est intellectuel. Ce que vous faites par spontanéité, c’est fait par le coeur. Je vais partir faire un pèlerinage. Alors, il y a des choses programmées dans mon pèlerinage. Mais ce que je fais en spontanéité est prière à Dieu. Je ne sais pas ce qui va arriver. Faites-le. Peu importe comment vous êtes. Ce qui compte c’est ce qui est dans votre coeur. Comment allez-vous trouver un mot de passe pour votre spontanéité? C’est dur la spontanéité. Vous attendez la spontanéité, vous attendez que je vous ordonne! Il y a quelques années, un grand musicien était chez moi. Il prie, chante puis veut faire la cuisine pour faire des sucreries pour les enfants. Ça, c’est la spontanéité. Ce n’est pas le fait de faire la cuisine, c’est un geste divin! J’étais allé voir la tante, une fois, elle m’offre une sucrerie le matin, alors que je n'en mange pas le matin. C’était la première sucrerie que j’ai reçue le matin. Ici, il faut réapprendre cela! La spontanéité, c’est de laisser aller, laisser venir. La spontanéité de mon père pouvait le faire me gronder juste après la prière.



Extrait des notes de Brigitte Hool, du 1er novembre 2003, lors du séminaire donné par Sribhashyam en l'honneur de son père Krishnamacharya, 10 nov. 2022 (mis à jour 21 novembre 2023)

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page